Actualités, Santé publique, Vie de l'établissement

La réanimation a un message pour vous !

Mis en ligne le

Après avoir passé plus de 3 mois en réanimation pour COVID, un patient âgé d'une soixantaine d'années a quitté le service de réanimation pour rejoindre les étages de l'hôpital et être hospitalisé en médecine interne. Découvrez la suite de cette prise en charge COVID.

[ LA REANIMATION A UN MESSAGE POUR VOUS ]

Après avoir passé plus de 3 mois en réanimation pour COVID, un patient âgé d'une soixantaine d'années a quitté le service de réanimation pour rejoindre les étages de l'hôpital et être hospitalisé en médecine interne. Il a connu la décompensation respiratoire la plus aigüe de la COVID nécessitant : l'intubation puis la trachéotomie, le coma artificiel et la dépendance au respirateur. Aujourd'hui, il reprend chaque jour un peu plus d'autonomie, il respire de nouveau seul, se situe de nouveau dans le temps, recommence à manger et à parler. Le service de réanimation est fier de pouvoir dire qu'en plus d'une force et d'un courage extrême ce patient a eu une prise en charge optimale par les équipes paramédicales et médicales.

Malgré une activité importante depuis plusieurs mois et de (trop) nombreuses prises en charge, les équipes de la réanimation continuent de se mobiliser chaque jour pour accompagner les patients vers une sortie, une reprise de leur « vie d'avant ».

Pour un patient, le passage en réanimation est conséquent et laisse la plupart du temps des séquelles ; sans compter l'impact émotionnel d'une telle hospitalisation pour leurs proches : pères, mères, sœurs, frère, conjoint(e)s, enfants, amis…

Même si pour ce patient l'issue est plutôt positive, les équipes sont confrontées à bien d'autres histoires et autres fins…

Pour éviter cela, notre service de réanimation a un message pour vous : ne prenez aucun risque, ne relâchez pas vos efforts et continuez de respecter les gestes barrières (portez un masque, gardez une distanciation physique, lavez-vous les mains régulièrement, aérez les pièces et évitez les rassemblements).