Actualités, Vie de l'établissement

Bilan 2019 et ambitions 2020

Mis en ligne le

En 2019, de nombreux paris ont été relevés. 2020 sera l'année de la poursuite de la dynamique pour le Centre Hospitalier de Grasse.

>2019 : UNE ANNEE DYNAMIQUE

Cela devait être l’année d’une dynamique retrouvée… de nombreux paris ont été relevés !

1.      Une dynamique d’activité

Dans tous les secteurs, en programmé ou non programmé, les patients ont fait davantage confiance au Centre Hospitalier de Grasse, et cela a permis de retrouver un niveau d’activité très important : hausse de +5% soit +1500 patients accueillis par rapport à 2018.

Ce bilan positif est le fruit d’un très gros travail mené par les équipes médicales soignantes, techniques, administratifs ou encore logistiques et d’un investissement exemplaire.

Durant l’année écoulée, de nombreux chantiers d’appui à la relance de l’activité ont été lancés au sein de l’hôpital. Parmi ces chantiers : l’accueil physique avec la modernisation du parking visiteurs (gratuité maintenue et doublement des places de stationnement), et la mise en place d’une stratégie de communication interne et externe afin de mieux valoriser les nombreuses expertises du Centre Hospitalier de Grasse.  

 

2.      Une dynamique d’attractivité

L’Etablissement a accueilli de nouveaux médecins : 16 médecins titulaires (cardiologues, gériatres, urologues, psychiatres, orthopédistes, urgentistes, etc.) ainsi que 8 assistants à temps partagés (pédiatrie, urologie, ophtalmologie, gériatrie, etc.).

En terme de recrutement, cette dynamique représente :

130 embauches de personnel non médical (soit 1 tous les 2 jours ouvrés),

35 titularisations et 65 mises en stage

500 personnels formés

 

3.      Une dynamique d’investissement

 

2019 est aussi synonyme d’une année riche en investissement en termes de travaux ou encore d’équipements biomédicaux.

1,7M€ investis dans des travaux : les parkings visiteurs, le service de gastro-entérologie ou encore la plateforme gérontologique du Pays Grassois.

 

750K€ investis dans des achats d’équipements : automate d’hémostase, deux échographes (urgences et néonatalogie), un système de transferts des alarmes provenant des moniteurs de surveillance en pédiatrie.

 

4.      Une dynamique stratégique

2019 a été une année déterminante dans le cadre de la réflexion sur les orientations stratégiques du Centre Hospitalier de Grasse. Le positionnement stratégique à moyen terme et les grands axes de travail ont été définis, il s’agit du projet stratégique HORIZON 2024.  

Orienté autour de 3 axes : la proximité, la référence et l’ouverte ; ce dernier a été adopté à l’unanimité par toutes les instances de l’établissement.

Ces axes stratégiques seront autant de bases solides pour engager en 2020 une grande concertation autour du futur projet d’établissement 2020-2024.

5.      Une dynamique financière

Pour la première fois depuis 3 ans, la situation financière de l’établissement ne s’est pas dégradée : une amélioration du résultat qui reste à être affinée en ce début d’année 2020, grâce notamment à la forte dynamique d’activité.

Cette amélioration financière est un élément fondamental pour pouvoir soutenir les investissements majeurs à venir.

>2020 : LA POURSUITE DE LA DYNAMIQUE

1.      Une dynamique engagée sur le projet de modernisation des plateaux médico-techniques

Le nouveau projet de modernisation des plateaux médico-techniques a démarré en 2019. Le projet initial validé en 2017 a été actualisé et a fait l’objet d’une nouvelle étude de faisabilité. Désormais, il s’agit de construire un nouveau bâtiment, au sud du site, qui accueillera les Urgences, la Radiologie, l’UHCD. Les espaces libérés par ces services serviront à restructurer le bloc opératoire, puis la chirurgie ambulatoire (augmentation des surfaces). Tous ces travaux s’articuleront autour d’un nouveau hall, entièrement repensé pour diriger ces nouveaux flux.

Grâce à cette nouvelle proposition, le phasage des travaux a été simplifié. Il permettra notamment la continuité de fonctionnement de chaque service (pas de perte d’activité).

Les éléments clés de ce projet :

-   6 ans de travaux

- 28 millions d’euros d’investissement (dont 7,2 millions financés par la vente de la parcelle du site du Petit Paris + 2 millions d’aide de l’Etat via l’ARS PACA).

 

2.      Une dynamique autour du projet d’établissement

 Sur la base du projet stratégique (détaillé ci-dessus), le projet d’établissement se construira autour de trois volets :

-        Territorial,

-        Médico-soignant,

-        Social et managérial.

 

Des chantiers ambitieux déjà lancés s’intègreront à ce projet :

-        L’accueil

-        Le parcours patient et les flux

-        Le développement durable

 

Avec une méthodologie associant largement les acteurs internes et les partenaires du Centre Hospitalier de Grasse.

 

3.      Une dynamique d’ouverture et de positionnement

En 2019, de nombreuses réalisations d’ouverture ont été mises en places. 2020 sera l’année de la poursuite de ces derniers et la création de nouvelles coopérations.

Exemples :

- L’ouverture des consultations avancées à la Maison de Santé de St Vallier de Thiey : gynécologie, orthopédie, chirurgie digestive, pneumologie ;

- L’accueil de médecins spécialistes libéraux au sein du Centre Hospitalier : pneumologues (prémices de l’installation d’une maison de santé sur le site de Clavary) ;

- L’obtention de 8 postes d’assistants à temps partagés, dont le premier et unique assistant en PACA partagé entre la ville et l’hôpital.

 

L’ouverture se traduit par la volonté de poursuivre, développer et accélérer les coopérations qui permettent de maintenir ou renforcer l’offre de soins.

A ce titre, la coopération avec le partenaire le plus proche du Centre Hospitalier de Grasse, le Centre Hospitalier de Cannes, est exemplaire et a vocation à se pérenniser sur bien des domaines : neurologie, réanimation et pédiatrie.

Cette dynamique de complémentarité entre Grasse et les hôpitaux alentours est également menée avec les autres établissements du Groupement Hospitalier de Territoire des Alpes-Maritimes sur d’autres spécialités telle que l’urologie dans le cadre de la filière portée par le Centre Hospitalier Universitaire de Nice.

Tous ces projets d’ouverture ont un objectif : maintenir et garantir une offre de soins de proximité à la population.

 

INFO +

Le 14 janvier dernier, sous un ciel ensoleillé, le Dr Anne-Sophie AZUAR (représentant le Président de la Commission Médicale d'Etablissement Dr Fabrice LOUIS absent), le Directeur Walid BEN BRAHIM et le Président du Conseil de Surveillance de l'hôpital Jérôme VIAUD ont présenté leurs meilleurs vœux à l'ensemble du personnel de l'hôpital. Cérémonie animée par la troupe Les Farfadais en partenariat avec le Théâtre de Grasse.

 

CONTACT PRESSE : Lucile CASTRILLO - 04.93.09.56.80 – communication(at)ch-grasse(dot)fr